Les animaux sur le site celtique du Mormont : des dépôts d’ossements aux pratiques

Image 27

Troisième conférence organisée dans le cadre du séminaire « Archéologie de la religion et du rite » à l’université de Lorraine

mardi 29 septembre 2015 à 18h

Patrice Méniel (UMR ARTeHIS, Université de Bourgogne) présentera les résultats des recherches qu’il a conduit sur les animaux sur le site celtique du Mormont (Suisse, Vaud, vers 100 av. notre ère).

mormont crane

 

Les restes animaux recueillis dans plus de 200 fosses se présentent sous forme d’ossements, de parties de corps, de corps incomplets ou complets. Les mammifères domestiques sont au nombre de 335, dont 174 bœufs, 59 porcs, 55 caprinés, dont 20 chèvres et 19 moutons, 40 chevaux et 7 chiens. Les oiseaux et les mammifères sauvages sont très rares. Ces animaux ont fait l’objet de divers traitements. Certains ont été découpés, d’autres animaux non. Ces derniers ont été retrouvés sous forme de squelettes, parfois incomplets. La répartition des diverses formes de dépôts révèle une organisation d’ensemble, avec des amas culinaires en dehors de la zone centrale, alors que les squelettes sont nombreux dans cette zone (mais pas dans son centre) ; quant aux crânes, présents au nord-est et absents au sud-ouest, ils permettent de scinder le site en deux parties. L’interprétation, encore prématurée à ce stade des analyses menées sur les autres mobiliers, aborde diverses hypothèses, comme celle d’un lieu de culte ou d’un camp de réfugiés, d’assiégés ou d’un groupe en transit.

dépôt Mormont

Affiche de la manifestation : Séminaire Archéologie religion_rite_15_09_29_Méniel


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *