Paul Perdrizet et la création de la Bibliothèque d’art et d’archéologie Doucet

Communication aux Journées scientifiques des Archives Poincaré, 31 mai 2016, 14h00-14h45.

Paul Perdrizet (1870-1938), professeur d’archéologie et d’histoire de l’art à la faculté des lettres de Nancy (de 1899 à 1918), dut à son amitié avec le critique d’art et bibliothécaire René-Jean (1879-1951) d’être associé dès le début de l’entreprise à la création de la Bibliothèque d’art et d’archéologie, en 1908.

Cette institution parisienne, voulue et entièrement financée par le couturier Jacques Doucet, devint en quelques années la plus importante bibliothèque ouverte aux chercheurs dans ce domaine, bien qu’entièrement privée — avant d’être donnée à la Sorbonne pour constituer le fonds de départ de l’Institut d’histoire de l’art.

L’édition de la correspondance volumineuse entre les deux hommes (300 lettres pour la seule période 1908-1914) permet d’étudier comment Paul Perdrizet, rémunéré comme conseiller, guida la politique d’acquisition de la bibliothèque, dont il était, par un système de prêts généreux, l’un des premiers bénéficiaires.

(Crédits photographiques : archives familiales Gallé-Perdrizet et Maignan)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *