Chantier archéologique : l’église abbatiale de Saint-Vanne à Verdun (8 juillet-4 août)

L’Université de Lorraine recherche des fouilleurs bénévoles pour compléter l’équipe du chantier de fouilles archéologiques qu’elle organise à la citadelle de Verdun, sur le site de l’abbaye Saint-Vanne, du 8 juillet au 4 août prochains.

Cette opération s’inscrit dans le cadre du projet AME (MSH-Lorraine), une étude historique et archéologique de l’abbaye entreprise depuis 2011 sous la direction de Valérie Serdon-Provost (Université de Lorraine, CRULH). Après une campagne de prospection géophysique (géo-radar) menée en septembre 2011 afin d’estimer l’ampleur des vestiges et de confirmer les données topographiques connues par la documentation des XIXe et XXe siècles, cette première campagne de fouilles concernera le secteur de l’église abbatiale.

Cette église gothique, détruite au début du XIXe s., date de la première moitié du XVe siècle au plus tôt ; elle a succédé à une église romane du XIIIe siècle, elle-même construite à l’emplacement d’une basilique remontant au moins au début du VIIe s. La fouille aura pour objectif premier de préciser la chronologie de cette occupation médiévale et de confirmer éventuellement une occupation antique tout en appréciant la nature et l’état de conservation des vestiges. Après un décapage mécanique superficiel de l’ensemble de la surface présumée des bâtiments, l’ouverture de deux sondages mettra au jour d’éventuels états antérieurs de l’abbatiale : le premier sondage a pour objet le chevet de l’abbatiale, le second, qui a pour but de mettre au jour d’éventuels états antérieurs de l’édifice, sous la nef. La fouille conduira également à une meilleure connaissance des plans et des partis pris architecturaux de cet ensemble liturgique complexe (aujourd’hui, tout vestige extérieur a pratiquement disparu, mis à part une tour).

L’équipe se composera d’une vingtaine d’étudiants en archéologie, en majorité issus de l’Université de Lorraine et d’archéologues universitaires et de l’INRAP :

  • Valérie Serdon-Provost, Maître de conférences en histoire et archéologie du Moyen Âge (Université de Lorraine, CRULH), directrice de la fouille
  • Samuel Provost, Maître de conférences en archéologie de l’Antiquité tardive (Université de Lorraine, HISCANT-MA)
  • Jacques Guillaume, chargé de recherches au CNRS , spécialiste d’archéologie mérovingienne
  • Arnaud Lefevbre (anthropologue), Hélène Duval (topographe), Laurent Vermard (INRAP – Institut National de Recherches Archéologiques Préventives)

Conditions matérielles :

L’hébergement de la mission, pris en charge par l’Université de Lorraine, sera assuré en pension complète (y compris le week-end) par le groupe scolaire Sainte-Anne de Verdun.

Un transport collectif Nancy-Verdun  pris en charge par l’Université de Lorraine sera mis en place les dimanche 8 juillet et samedi 4 août si la demande est suffisamment importante : veuillez indiquer si vous souhaitez bénéficier de cette solution.

Les volontaires doivent s’engager à rester si possible les quatre semaines de la fouille et au moins deux semaines consécutives. Les candidats sont invités à se faire connaître en envoyant une lettre de motivation et un CV à cette adresse ou bien en remplissant le formulaire ci-dessous :

(inscriptions closes)

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *