Exposition « Reims capitale mérovingienne » (19 avril-29 juillet)

Les tombes aristocratiques mérovingiennes découvertes à Saint-Dizier en 2002 font l’objet d’une nouvelle présentation temporaire dans le cadre d’une exposition organisée au Musée Saint-Remi de Reims du 19 avril au 29 juillet 2012.

 

À la mort du roi Clovis, le 27 novembre 511, son royaume est partagé entre ses quatre fils selon la coutume des Francs. L’aîné, Thierry, reçoit un royaume composé des actuels Palatinat, Rhénanie, Luxembourg, Lorraine et Champagne auxquels est rattachée l’Auvergne. Sous le nom de Thierry 1er (Théodoric), il choisit Reims comme capitale.
Le Musée historique Saint-Remi de Reims et le Musée municipal de Saint-Dizier se sont associés pour présenter cette exposition, en collaboration avec l’Inrap, afin de commémorer la naissance de cette entité territoriale qui perdura sur une soixantaine d’années au long du VIe siècle.

En effet, en 2002, au sud-est de l’agglomération de Saint-Dizier, une fouille préventive réalisée par l’Inrap au lieu-dit La Tuilerie, met au jour trois riches tombes appartenant à la haute aristocratie franque du royaume de Reims.

L’exposition s’articule en deux parties :
– les collections permanentes du musée historique Saint-Remi, qui évoquent le cadre de vie des différentes couches de la population à l’époque du haut Moyen Âge (VIe-VIIIe siècles) ainsi que le positionnement de Reims comme capitale d’un des royaumes francs ;
– la découverte archéologique faite à Saint-Dizier.

Source : INRAP


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *