Enluminure de Jean de Neufchâtel issue des Statuts, ordonnances et armorial de la Toison d'Or

Soutenance de thèse : Le patrimoine fortifié du lignage de Neufchâtel-Bourgogne (XIIIe-XVIe siècles)

La soutenance de ma thèse, intitulée « Le patrimoine fortifié du lignage de Neufchâtel-Bourgogne (XIIIe-XVIe siècles) », réalisée sous la direction de Gérard Giuliato, se tiendra le samedi 13 juin 2015 à 14h00 sur le Campus Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Lorraine, à Nancy, en salle A 226.

Composition du jury

  • Michelle Bubenicek, Université de Franche-Comté
  • Gérard Giuliato, Université de Lorraine
  • Hervé Mouillebouche, Université de Bourgogne
  • Philippe Racinet, Université de Picardie
  • Bertrand Schnerb, Université de Lille 3

Résumé de la thèse

Les familles seigneuriales n’ont que rarement servi de cadre à l’étude du phénomène castral. Le lignage de Neufchâtel-Bourgogne présente un double d’intérêt. D’une part, son ascension sociale est très marquée entre le XIIIe et le XVIe siècle, d’autre part son patrimoine castral, composé de 37 châteaux, est disséminé sur plusieurs principautés, du comté de Bourgogne au duché de Luxembourg. La démarche historique permet de décrypter le jeu des stratégies territoriales de la famille et de dégager les structures de la gestion de la démographie familiale. L’approche en archéologie du bâti offre un regard renouvelé qui permet parfois de préciser le rôle de la famille dans la construction ou l’aménagement de ses châteaux. La réunion des deux méthodes permet une meilleure compréhension des fonctions assurées par le château (résidence, défense, administration, pôle économique et symbolique) et leur évolution. Elle permet enfin de saisir le fonctionnement quotidien d’un réseau castral seigneurial où les échanges s’affranchissent des limites des principautés.

 Informations pratiques

 


Une réflexion sur « Soutenance de thèse : Le patrimoine fortifié du lignage de Neufchâtel-Bourgogne (XIIIe-XVIe siècles) »

  1. Toutes mes félicitations.

    Je suis dans l’impossibilité d’assister à ta thèse ce jour là mais le coeur y est .

    à bientôt

    JP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *