Archives de catégorie : Autre actualité archéologique

Autre actualité archéologique

XXVIe séminaire de l’Association Française pour la Peinture Murale Antique (Strasbourg, 16-17 novembre)

On nous demande d’annoncer que l’Association Française pour la Peinture Murale Antique (AFPMA) tiendra son XXVIe séminaire à l’auditorium des musées de la ville de Strasbourg les 16 et 17 novembre 2012.

Programme :

Vendredi 16 novembre, matin :

  • Accueil des participants et inscriptions
  • Ouverture du colloque, discours d’accueil par Bernadette Schnitzler
  • Gertrud Kuhnle et Morgane Thorel : Les enduits peints découverts 4 rue Brûlée à Strasbourg
  • Heidi Cicutta, Nathalie Froeglier et Magali Mondy : Les peintures de la place du Château à Strasbourg : résultats préliminaires
  • Fanny Berson : Un exemplaire de peinture murale à Mandeure : les enduits peints des cuisines cultuelles
  • Diana Busse : Peintures murales romaines en Sarre Pause café
  • Rudiger Gogräfe : Ein Fries großfigürlicher Malereien aus dem Versammlungshaus in Schwarzenacker/Saarland
  • Claudine Allag : Le Titelberg (Luxembourg) : soldats et peintres à la fin de la république
  • Renate Thomas : Die Wandmalereifunde in den Militärlagern in Germanien

Vendredi 16 novembre, après-midi :

  • Yves Dubois et Sophie Bujard : Récents travaux sur les peintures murales de Suisse Emanuela Murgia : Pittura di età repubblicana in Gallia Cisalpina. Nuovi dati dalla colonia di Aquileia
  • Dorothée Neyme : Nécropole de Cumes : dernières découvertes du centre Jean Bérard et projet de valorisation et de restauration d’un monument funéraire
  • Claude Vibert-Guigue : Les décors de la villa gallo-romaine des Tullières à Selongey (Côte-d’Or)
  • Julien Boislève et Kristell Chuniaud : Les peintures du site de Trémonteix à Clermont- Ferrand (Puy-de-Dôme)
  • Julien Boislève : Les peintures in situ de la rue Savaron à Clermont-Ferrand (Puy-de- Dôme)
  • Gilles Prilaux et Clotilde Allonsius : Découverte de stucs à Marquion (Pas-de- Calais)
  • Sabine Groetembril : Verneuil-en-Halatte (Oise), décor de la villa des Tronces
  • Denis Defente : La restitution des peintures murales romaines : exemples en Picardie
  • Alix Barbet : Revoir le vocabulaire descriptif de la peinture murale romaine
  • Patrick Vannier : Un nom pour une discipline : l’étude des peintures murales antiques
  • Arnaud Coutelas et Anne Chaillou : La fiche méthodologique pour l’évaluation, la sélection et le traitement des revêtements muraux ou de sol : un premier bilan
Samedi 17 novembre, matin :
  • Johan Durand, Lucie Lemoigne et Clotilde Allonsius : Vendeuvre-du-Poitou (Vienne), les Tours Mirandes
  • Myriam Tessariol : Peintures de Bordeaux : approche méthodologique et premières réflexions
  • Natasha Hathaway, Raymond Sabrié et Alexandra Spühler : Les peintures de la Médiathèque à Narbonne
  • Sabine Groetembril et Louis Hugonnier : Soissons, problématiques liées au diagnostic – Pasly, enduits gaulois
  • Caroline Zielinski : Le site du Jardin de Grassi à Aix-en-Provence
  • Claude Grapin, Lucie Lemoigne, Clotilde Allonsius et Béatrice Amadéi : Muséoparc Alésia : reprise des collections
  • Delphine Burlot : Fragments d’enduits peints de la collection Campana
  • Myriam Sternberg, coll. Joëlle Carrayon : Consommation alimentaire et illusions : la place du poisson dans les peintures murales

Samedi 17 novembre, après-midi :

  • Conférence : les peintures du musée de Strasbourg, Alexandra Dardenay, Sabine Groetembril et Béatrice Amadei

Programme complet : Programme XXVIe séminaire AFPMA Strasbourg

Source : 

Site internet : http://afpma.perso.sfr.fr 

 

Samuel Provost

Maître de conférences d'archéologie et d'histoire de l'art de l'Antiquité tardive, Université Lorraine

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Soutenance de thèse : L’art de bâtir dans les châteaux forts en Alsace, Xe-XIIIe siècles

De la fin des invasions magyares, dans le second tiers du Xe siècle, jusqu’en 1300, l’Alsace connut un accroissement continu de chantiers de constructions fortifiées privées. Celui-ci se traduisit par l’édification de dizaines de châteaux dont les ruines jalonnent, du Nord au Sud, le versant oriental du massif vosgien et qui ne manquèrent pas de susciter la curiosité de nombre de chercheurs depuis plus d’un siècle. L’histoire de leur construction, ou « art de bâtir », longtemps reléguée au second plan, a connu de grandes avancées grâce à l’archéologie du bâti. Ces études permettent, grâce à la documentation des phases de constructions, d’aborder les questions relatives au fonctionnement d’un chantier et à la gestion des matériaux. Le massif étant divisé entre une partie gréseuse au Nord et une zone cristallophyllienne, plus diverse, au Sud, l’apport de la géologie ou de la chimie des matériaux ouvrent de nouveaux champs de connaissances (composition des mortiers, sélection de roches pour les parements). Posé sur un sommet bien visible, le château cumulait les fonctions de résidence privée et de protection publique et ses parements furent conçus de façon à répondre au mieux aux exigences militaires et résidentielles.

From the end of the Hungarian invasions, in the second third of the 10th Century, until 1300, a growing number of private fortifications was built in Alsace. This phenomenon was represented by dozens of castles, ruins of which punctuate from North to South the eastern side of the Vosges Mountains and stirred up the curiosity of many archaeologists for more than one century. The history of their construction, or “art of building”, considered as secondary for a long time, improved thanks to the archaeological studies of elevations. These researches enable to show information relating to the organisation of a building-yard and the management of materials, thanks to the documentation of the different stages of building. The Vosges massif being divided into a sandstone part in the North and a granite part in the South, geological or chemical studies open new fields of knowledge (composition of mortars, stone selection for the facing of wall…). Built upon a well visible summit, the castle gathered the functions of private residence and public defence, so its walls were designed to fit military and residential requirements at best.  Keywords : castle, fortified residence, hill sites, enceinte, building, facing of walls, course, mortar, scaffolding.

Colloque « Échanges culturels et identité en Syrie romaine : le paraître et l’intime » (Lyon, MOM, 4-5 mai 2012)

Catherine Abadie-Reynal, professeur d’archéologie grecque à l’Université de Lyon 2 et précédemment titulaire de la chaire d’histoire de l’art et d’archéologie grecques à l’Université de Nancy 2, organise avec Jean-Baptiste Yon (UMR 5189-HISOMA) un colloque à la Maison de l’Orient Méditerranéen les 4 et 5 mai prochains, avec pour titre : « Échanges culturels et identité en Syrie romaine : le paraître et l’intime ».

Deux collègues de l’Université de Lorraine y présenteront des communications :

– Anne-Sophie Martz (EA 1132 HISCANT-MA)  : «Morphologie et signification des triclinia dans les maisons de Syrie du nord ». (samedi 5 mai, 11h00-11h30)

– Claire Fauchon (ATER Université de Lorraine) : « Banquet romain, banquet araméen : l’apport des textes syriaques pour une étude comparée des pratiques de réception en Syrie romaine ». (samedi 5 mai, 11h30-12h00)

Programme colloque Syrie échanges culturels.

 

Samuel Provost

Maître de conférences d'archéologie et d'histoire de l'art de l'Antiquité tardive, Université Lorraine

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Exposition « Reims capitale mérovingienne » (19 avril-29 juillet)

Les tombes aristocratiques mérovingiennes découvertes à Saint-Dizier en 2002 font l’objet d’une nouvelle présentation temporaire dans le cadre d’une exposition organisée au Musée Saint-Remi de Reims du 19 avril au 29 juillet 2012.

 

À la mort du roi Clovis, le 27 novembre 511, son royaume est partagé entre ses quatre fils selon la coutume des Francs. L’aîné, Thierry, reçoit un royaume composé des actuels Palatinat, Rhénanie, Luxembourg, Lorraine et Champagne auxquels est rattachée l’Auvergne. Sous le nom de Thierry 1er (Théodoric), il choisit Reims comme capitale.
Le Musée historique Saint-Remi de Reims et le Musée municipal de Saint-Dizier se sont associés pour présenter cette exposition, en collaboration avec l’Inrap, afin de commémorer la naissance de cette entité territoriale qui perdura sur une soixantaine d’années au long du VIe siècle.

En effet, en 2002, au sud-est de l’agglomération de Saint-Dizier, une fouille préventive réalisée par l’Inrap au lieu-dit La Tuilerie, met au jour trois riches tombes appartenant à la haute aristocratie franque du royaume de Reims.

L’exposition s’articule en deux parties :
– les collections permanentes du musée historique Saint-Remi, qui évoquent le cadre de vie des différentes couches de la population à l’époque du haut Moyen Âge (VIe-VIIIe siècles) ainsi que le positionnement de Reims comme capitale d’un des royaumes francs ;
– la découverte archéologique faite à Saint-Dizier.

Source : INRAP

Samuel Provost

Maître de conférences d'archéologie et d'histoire de l'art de l'Antiquité tardive, Université Lorraine

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Le Conseil Général des Ardennes recrute un archéologue départemental (responsable d’opérations)

Le Conseil Général des Ardennes recrute sur un emploi d’attaché territorial de conservation du patrimoine un archéologue départemental (responsable d’opérations).
Le poste est à pourvoir immédiatement.
Fiche descriptive du poste : Responsable d’Opérations
Source : http://cg08.fr/Services/Emplois-stages/Les-offres-d-emplois-permanents

Samuel Provost

Maître de conférences d'archéologie et d'histoire de l'art de l'Antiquité tardive, Université Lorraine

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Le service archéologique de Reims Métropole recrute un archéologue médiéviste (pour le 30 mars 2012)

Annonce de vacance de poste d’archéologue médiéviste par Laure Koupaliantz, responsable du service archéologique de la Communauté d’Agglomération de Reims Métropole (via l’AIPRA) :

Reims Métropole recrute 1 Archéologue médiéviste (h/f) pour un poste permanent.

Vous serez le Responsable scientifique des opérations d’archéologie préventive de diagnostic et de fouilles, vous encadrerez les équipes de chantier, vous devrez rédiger les rapports d’opération et publier les résultats des fouilles, vous assurerez la coordination de chantiers et la relation avec les partenaires.

Titulaire du grade d’attaché de conservation du patrimoine ou lauréat du concours ou justifiant d’un niveau d’étude équivalent à un bac +4 en archéologie ou en histoire, vous possédez une compétence scientifique dans les champs chronologiques du Moyen-âge ainsi qu’une expérience des modes opératoires de la conduite d’opérations archéologiques préventives en contexte rural et urbain, une
connaissance de la législation en archéologie et des règlements d’hygiène et de sécurité dans les travaux publics, vous avez acquis une expérience d’encadrement d’équipes d’archéologues.

Adresser lettre de motivation avec CV à :

Madame La Présidente
– Direction des Ressources Humaines – Place de l’Hôtel de
Ville – 51096 REIMS cedex avant le 30 mars 2012

Ou par mail à : emilie.arnoult@reimsmetropole.fr

Samuel Provost

Maître de conférences d'archéologie et d'histoire de l'art de l'Antiquité tardive, Université Lorraine

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

La mise en valeur du patrimoine en Palestine (15-16 mars 2012)

Dans le cadre d’un séminaire scientifique international sur « la mise en valeur du patrimoine en Palestine » (15-16 mars, ENS Ulm), René ELTER, archéologue à l’INRAP Lorraine et chercheur associé à l’École Biblique et archéologique française de Jérusalem et à l’Université de Lorraine (EA 1132 HISCANT-MA), présentera une communication sur la conservation et la mise en valeur du monastère Saint-Hilarion à Gaza, avec Fadel Al-utol, de la mission archéologique de Tell Umm el-‘Amr, et Magdi Shbair, de l’Université islamique de Gaza.

Le programme complet de la manifestation : http://www.ens.fr/spip.php?article1313

Samuel Provost

Maître de conférences d'archéologie et d'histoire de l'art de l'Antiquité tardive, Université Lorraine

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus