Les fouilles de l’École française d’Athènes à Philippes (10 février)

Première conférence accompagnant l’exposition du centenaire des fouilles de l’École française d’Athènes à Philippes.

Philippes_Nancy_conférences

Michel Sève, professeur émérite d’histoire grecque à l’université de Lorraine, présentera une conférence sur

les fouilles de l’École française d’Athènes à Philippes,

le mercredi 10 février,

de 17h00 à 18h30

en salle A 226 sur le Campus Lettres et Sciences Humaines, 23 boulevard Albert 1er à Nancy.

Michel Sève est notamment l’auteur du Guide du forum de Philippes (avec Patrick Weber, Athènes, 2012) et de l’album photographique de l’exposition, 1914-2014 PHILIPPES – ΦΙΛΙΠΠΟΙ – PHILIPPI – 100 ans de recherches françaises – 100 χρόνια γαλλικών ερευνών  – 100 years of french research (Athènes, Melissa, École française d’Athènes, 2014).

Samuel Provost

Maître de conférences d’archéologie et d’histoire de l’art de l’Antiquité tardive, Université Lorraine

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Exposition : Philippes 1914-2014. Cent ans de recherches de l’École française d’Athènes

L’Université de Lorraine accueille, du 5 février au 4 mars, dans le hall d’entrée du 91 Libération, l’exposition commémorant le centenaire des fouilles de l’École français d’Athènes à Philippes, en Macédoine orientale (Grèce).

Philippes_Nancy_exposition

Cité macédonienne devenue colonie romaine, après la bataille opposant sous ses murs, en 42 av. J.-C., Octave et Marc Antoine à Brutus et Cassius, la ville de Philippes doit son développement à l’époque chrétienne en grande partie au prestige de fondation apostolique qu’elle acquiert au passage de l’apôtre Paul en 49 apr. J.-C. Ville stratégique sous l’Empire byzantin, elle est définitivement abandonnée après la conquête ottomane, au XVe s. Mais la mémoire du site n’est jamais perdue : si les voyageurs en rapportent régulièrement des descriptions, l’exploration scientifique en commence avec la mission de Macédoine de Léon Heuzey, envoyé par Napoléon III pour étudier les champs de bataille des guerres civiles de la fin de la République romaine. La première mission réalisée sous l’égide de l’École française d’Athènes est la prospection épigraphique de l’archéologue nancéien Paul Perdrizet, en 1899, qui rapporte du site les toutes premières photographies. Mais il faut attendre 1914 pour que débutent des fouilles, aussitôt interrompues par le déclenchement de la guerre.

 

L’exposition organisée dans le cadre de la célébration des cent ans de recherches de l’École française d’Athènes à Philippes présente des photographies, des plans, des fac similés des carnets de fouilles ainsi qu’une maquette du centre monumental de la ville chrétienne. La matière en provient du riche fonds d’archives de l’École française d’Athènes, mais aussi du fonds Paul Collart, membre suisse de l’École française et auteur de nombreuses missions à Philippes entre 1927 et 1935. L’exposition vise à retracer l’histoire des fouilles et des recherches de l’École française d’Athènes à partir de 1914. Elle se compose de trois sections principales : la première présente l’histoire de Philippes, le site et les précurseurs, la deuxième l’histoire des fouilles, passant en revue les secteurs, les monuments, le mobilier découvert et les essais de restitution, et la troisième les hommes, c’est-à-dire les conditions de vie des fouilleurs et, plus généralement, celles des habitants de la région. L’exposition se clôt par une présentation de l’actualité du site et des perspectives de recherche. Εlle s’accompagne d’une projection sur le contexte historique et sur les conditions de vie en France et en Grèce dans la première moitié du XXe s, à l’époque des fouilles de l’École française.

Les documents graphiques et photographiques utilisés pour l’exposition ont dans leur majeure partie été réunis par Michel Sève, professeur émérite d’histoire grecque à l’Université de Lorraine, qui les a publiés dans le deuxième volume de la collection « Patrimoine photographique » de l’École française d’Athènes :

Michel Sève, 1914-2014 PHILIPPES – ΦΙΛΙΠΠΟΙ – PHILIPPI – 100 ans de recherches françaises – 100 χρόνια γαλλικών ερευνών  – 100 years of french research, Athènes, Melissa, École française d’Athènes, 2014, 280 p., 197 fig. 35 €.

Samuel Provost

Maître de conférences d’archéologie et d’histoire de l’art de l’Antiquité tardive, Université Lorraine

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus