Colloque : Paul Perdrizet, savant européen et industriel lorrain (1870-1938)

Le 80e anniversaire du décès de Paul Perdrizet est l’occasion de revenir sur la mémoire et l’œuvre du savant nancéien, alors que se terminent plusieurs programmes de recherche autour de ses archives : les bases de données en ligne des Archives Perdrizet, des Archives de l’Institut d’archéologie classique, ou encore la publication de l’ouvrage Nancy-Paris 1871-1939, à propos de sa contribution aux bibliothèques d’histoire de l’art et d’archéologie.

Archéologue et épigraphiste, actif aussi bien en Grèce et Macédoine, qu’en Syrie, en Égypte et à Chypre, médiéviste spécialiste de l’iconographie de la Vierge et du calendrier des saints à la fin du Moyen Âge, Paul Perdrizet étonne par la diversité de ses champs de recherche. Mais il était aussi actif dans d’autres domaines tels que l’éducation populaire et l’industrie. Le colloque visera ainsi à éclairer tous ces aspects de sa personnalité.

Le colloque est organisé par les Archives Poincaré (UMR 7117) et le CRULH (EA 3945), respectivement représentés par Samuel Provost et Frédéric Tixier. Il est placé sous le haut patronage de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et bénéficie du soutien de l’École française d’Athènes et de la Région Grand Est, se tiendra du 7 au 9 novembre 2018, dans la salle d’honneur des universités, 11 place Carnot.

Contact et inscription : http://perdrizet.sciencesconf.org

Programme du colloque

Samuel Provost

Maître de conférences d'archéologie et d'histoire de l'art de l'Antiquité tardive, Université Lorraine

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Publication : Nancy-Paris 1871-1939, des bibliothèques au service de l’enseignement universitaire de l’histoire de l’art et de l’archéologie

Vient de paraître aux éditions des Cendres, à la suite de la carte blanche accordée en 2016 par l’INHA au département d’archéologie et d’histoire de l’art de l’université de Lorraine (Nancy), un ouvrage collectif, dirigé par Daniela Gallo et Samuel Provost, sur la création concomitante dans les années 1900, de la bibliothèque de l’Institut d’archéologie classique de Nancy et de la bibliothèque Doucet à Paris. 

Quatrième de couverture :

Comment faire face à Strasbourg, qui s’impose comme la vitrine de la science allemande depuis son annexion à l’Empire germanique après 1870 ? Comment obtenir la reconnaissance à l’Université de disciplines telles que l’histoire de l’art et l’archéologie dans la France du tournant du XIXe siècle ? Et comment constituer rapidement une bibliothèque d’excellence dans ces matières ? Telles sont les questions débattues dans cet ouvrage, dont le personnage principal est l’archéologue classique et historien de l’art médiéval Paul Perdrizet (1870-1938), le fondateur de l’Institut d’archéologie classique de la faculté des Lettres de Nancy et l’un des interlocuteurs de René-Jean dans la constitution de la Bibliothèque d’art et d’archéologie de Jacques Doucet à Paris.

L’ouvrage sur le site de l’éditeur.

Samuel Provost

Maître de conférences d'archéologie et d'histoire de l'art de l'Antiquité tardive, Université Lorraine

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus